Designed and built with care, filled with creative elements

Haut
Image | Alt
  /  Accompagnement éducatif   /  Trésor de Zag n°49: “Chloé m’a griffé!”

Trésor de Zag n°49: “Chloé m’a griffé!”

«Chloé m’a griffé!»

Lorsqu’un enfant vient vers Zag, pour expliquer qu’il a reçu un coup, qu’il s’est fait griffer, etc.

Zag soigne l’enfant puis demande à celui-ci de venir avec lui vers l’enfant qui l’a tapé, griffé…

 Pourquoi?

Zag utilise les outils de communication de la méthode Gordon.
Pour mettre des mots sur les maux et régler la situation.

Zag verbalise ce qu’il a compris de la situation.

Puis il explique les conséquences concrètes de l’acte (taper, pousser, griffer, mordre).

Enfin il demande à l’enfant ce qu’il voulait dire à l’autre en mordant, en poussant, en tapant.
Et lui demande de trouver une autre solution pour communiquer.

Voici un exemple:

Gabriele vient vers Zag et lui dit: «Chloé m’a griffé.»
Zag écoute activement Gabriele, regarde la griffure, il lui explique qu’il va le soigner puis ils iront discuter avec Chloé.

Arrivé à la hauteur de Chloé, Zag se place à sa hauteur et dit:
«Gabriele est venu me dire que tu l’avais griffé. Que s’est-t-il passé?»

Chloé: « Il m’a embeté.»
Zag: « Tu étais fâchée et tu l’as griffé?»

Gabriele: «Non je l’ai pas embeté moi…»

Zag: «Qu’est-ce que tu voulais dire à Gabriele avec ce geste?»

Chloé: « Il est venu et il a cassé ma tour.»

Zag: «Tu étais fâchée car ta tour s’est cassé lorsque Gabriele l’a touchée?»

Chloé: « Oui.»

Zag: « Gabriele n’a pas compris pourquoi tu l’as griffé. Il a juste eu mal. Peux-tu lui expliquer avec des mots?»

Chloé: «Oui, tu as cassé ma tour, cela m’a rendue triste et cela m’a fâchée.»

Zag: « Chloé, la prochaine fois que cela arrive, j’aimerais que tu trouves une autre manière de communiquer. Lorsque tu griffes, l’enfant ne comprend pas. Il a juste mal et après je dois le soigner. Comment peux-tu faire autrement?»

Chloé réfléchit et dit: « Je peux lui dire.»

Zag: « et Gabriele, peux-tu être attentif aux constructions des autres
pour qu’elles restent en place?»

Gabriele: « Oui.»

Zag utilise les « messages Je » afin de communiquer efficacement.
Les nouvelles générations sont réceptives lorsqu’il y a une conséquence concrète à un acte que les enfants ont effectué.

Vous souhaitez recevoir les articles de ZigZag en format PDF ZigZagons n°26?
Inscrivez-vous à la newsletter gratuite ZigZagons! 

Poster un commentaire

*

code